Boutique Nous soutenir

Exposition

01/06/24 - 29/09/24

Présenté
dans la salle
1
Télécharger le plan

Vernissage : 01/06 18h30

Laura HENNO. Outremonde

Avec la collaboration de la Galerie Nathalie Obadia, Paris-Bruxelles.

Capture d’écran 2024-04-30 à 15.36.39

">

Depuis 2017, la photographe française Laura Henno a entamé une fresque photographique au long cours au sein de Slabcity. Plusieurs semaines par an, elle s’installe dans une caravane de cette cité perdue située au cœur du désert californien. Dernier territoire libre des États-Unis, ce campement sauvage qui semble perdu au milieu de nulle part, accueille une communauté de marginaux, de laissés-pour-compte. Une partie des habitants y vient par désir de liberté, tandis qu’une autre après un parcours de vie semé d'embuches. Ne figurant sur aucune carte, Slabcity existe sans exister. Elle a été ainsi nommée à cause des slab, ces dalles de béton qui constituaient les fondations d’une ancienne base militaire de la Seconde Guerre mondiale, démantelée en 1956 puis occupée par des soldats qui s’y sont installés à sa fermeture.

Dans ce lieu de survie où les conditions sont extrêmement violentes – la chaleur y est intense et l’eau rare – les vols d’avions de chasse et les tirs de roquette brisent constamment le silence supposé régner dans le désert – Laura Henno réalise avec respect et humanité une fable documentaire dédiée à ce no man’s land. En s’intéressant particulièrement aux conditions de vie et de survie des familles qui y résident, elle pose un regard engagé sur le monde, installant un rapport d’intimité avec celles et ceux qu’elle photographie dans cette lumière si particulière de l’Ouest américain.

La série Outremonde a été saluée par la critique aux Rencontres d’Arles en 2018, ainsi qu’à l’Institut de la Photographie en 2019 et au Bleu du Ciel en 2020, sous le commissariat de Michel Poivert.

Biographie

Laura Henno est née à Croix (France) en 1976. Elle vit et travaille à Paris (France).
À la suite d’études de photographie à l’ENSAV La Cambre, Laura Henno s’initie au cinéma au Fresnoy. Lauréate de nombreux prix, dont le Prix du Jury du Festival des Champs- Elysées en 2019 pour son film Djo, également récompensé par le Prix Camira Court Métrage du Festival International du Film Entrevues de Belfort en 2018. Son film Koropa reçoit le Jury Award pour la compétition court-métrage “The Societal Challenges of Asylum and Migration in the 21st Century” 2018.


En 2019, elle remporte le Prix SAM pour l’art contemporain et le Prix Découverte des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles en 2007.
Laura Henno multiplie depuis les expositions personnelles en France et à l’étranger, à l’instar de son exposition Ge Ouryao! Porque tienes miedo? au Centro Wifredo Lam de La Havane (Cuba) et Grande terre au CAC Passerelle de Brest (France) en 2023, Ge Ouryao ! Pourquoi t’as peur ! au Palais de Tokyo, Paris (France) en 2022, Radical Devotion à l’Institut pour la Photographie de Lille (France), M’Tsamboro au Ryerson Image Center, Toronto (Canada) en 2019, Redemption aux Rencontres de la photographie d’Arles (France) en 2018, M’Tsamboro au BBB Centre d’Art à Toulouse (France) en 2017, ou Summer Crossing au Centre Photographique Ile-de-France ainsi que son exposition au Finnish Museum of Photography à Helsinki (Finlande) en 2011.


L’artiste a été sélectionnée pour inaugurer la nouvelle résidence française d’artistes aux États-Unis à la Villa Albertine en 2022. Elle participe également à de nombreuses expositions collectives telles que Diaspora at Home au Centre for Contemporary Art (2020, Nigeria), Eldorama au Tri Postal de Lille (2018, France), Persona Grata au MAC/VAL et au Musée National de l’Histoire de l’Immigration, Paris (2018, France), à la Biennale de Sharjah (2017, Liban) et à la Fogelman Galleries of Contemporary Art de Memphis (2017, États-Unis). Le travail de Laura Henno est présent dans un grand nombre d’importantes collections privées et publiques telles que les Abattoirs (Toulouse, France), les Fonds Régionaux d’Art Contemporain PACA (France), de Saint-Denis (Réunion, France), d’Auvergne (Clermont-Ferrand, France), le MAC/VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (Vitry, France), le BPS22 (Charleroi, Belgique), la Fondation Kadist (Paris, France) ou encore la Fondation H (Antananarivo, Madagascar). Laura Henno est représentée par la Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles, depuis 2021.

 

Avec le soutien de l’Ambassade de France en Belgique et de l’Institut français.
Dans le cadre d’EXTRA, programme de soutien à la création contemporaine française en Belgique

Sponsor-01Juin2024

Avec la collaboration de la Galerie Nathalie Obadia, Paris-Bruxelles.

Capture d’écran 2024-04-30 à 15.36.39

Continuer la lecture
Visuel exposition

Wiser, Slab City, USA, 2023 © Laura Henno courtesy Galerie Nathalie Obadia Paris-Bruxelles.