Boutique Nous soutenir

Publication

Publié le mercredi 01 septembre 2021

Œuvre de septembre

Chuck Samuels est passé maître dans l’art du détournement photographique. La somme de son travail vient d’être récemment publiée dans un ouvrage au titre évocateur: Devenir la photographie. Chuck Samuels n’a de cesse de questionner son médium de prédilection par le biais de l’autoportrait et, souvent, de l’humour. Il investit des représentations iconiques de la culture visuelle photographique ou cinématographique pour confronter notre regard et la normalisation de celui-ci.

After Callahan est issue de sa série intitulée Before the Camera. Ce travail, exposé pour la première fois en 1991, annonce son style et ses intentions. Dans cette série, Chuck Samuels détourne des nus féminins de Bellocq, Man Ray, Weston, Newton, Callahan… en prenant la place des modèles. Il s’empare de leurs univers visuels, déséquilibre l’œil et interpelle notre habitude. Son travestissement suscite un premier « choc » chez le spectateur, il prend conscience qu’il s’agit d’un homme et non d’une femme. Vient ensuite l’amusement, induit par la manipulation de l’icône, puis le questionnement sur notre rapport sociologique à celle-ci. Illustrant cette démarche, After Callahan s’inspire d’une photographie d’Harry Callahan où pose un modèle féminin fantasmé. Ce corps allongé évoque les odalisques des peintres orientalistes du 19e siècle qui était, dans notre imaginaire occidental, profondément sexualisé. Chuck Samuels par son appropriation provoque forcément la surprise et questionne notre rapport à cette nudité. 

L’autoportrait photographique connait un véritable essor dans le courant des années 1970, faisant naître une grande variété d’approches au sein du genre. Si la mise à nu autocentrée de l’artiste existe, l’autoportrait se prête tout autant à la construction et à la théâtralisation. Le sujet n’étant plus alors le portrait mais ce qu’il représente. Dans cette veine, Chuck Samuels, en se mettant en scène dans des photographies connues de l’histoire de l’art, donne à voir le détournement de l’icône et non lui-même.

Chuck Samuels est un artiste canadien qui expose et publie son travail depuis 1980. En citant de nombreuses références de l’histoire de la photographie et du cinéma, il interroge notre rapport à la norme et souligne la force de la représentation.

Partager sur
Publications/Oeuvre du mois/OeuvreSeptembre2021.jpg

Chuck Samuels, After Callahan, 1990, de la série Before the Camera