Online shop Steun ons

Publicatie

Het spijt ons maar dezeinhoud op de website is slechts beschikbaar in het Frans Neem contact met ons op voor meer informatie

Publié le samedi 01 mai 2021

Œuvre de mai

“I saw that the camera could be a weapon against poverty, against racism, against all sorts of social wrongs. I knew at that point I had to have a camera.”¹


Gordon Parks nait en 1912 au Kansas et grandit dans une Amérique où les lois ségrégationnistes régulent une grande partie de la vie quotidienne. Pour un jeune Afro-Américain issu des quartiers pauvres de Fort Scott, les perspectives de vie et de carrière restent relativement limitées. Pourtant, Gordon Parks ne s’arrêtera jamais à la barrière raciale. Cet homme, aux multiples talents dont ceux de compositeur, écrivain et cinéaste, s’intéresse à la photographie à la fin des années 1930. Il travaille d’abord comme photographe de mode, puis pour la presse et rejoint, en 1942, l’équipe de la Farm Security Administation (FSA)² grâce à la bourse Rosenwald Fund. Après plusieurs années au service du gouvernement américain, il poursuit sa carrière au sein du prestigieux magazine Life.

Il est mandaté par la FSA pour effectuer un reportage sur les conditions de vie des habitants de Washington. Il se heurte, dans un premier temps, à des rejets consécutifs des classes blanches à cause de sa couleur de peau. Au siège de la FSA, il rencontre Ella Watson qui est chargée de l’entretien des bureaux. Elle lui raconte son histoire et se crée alors une relation de confiance réciproque. Grâce à Ella, il intègre la communauté noire de Washington ce qui lui permet de commencer son travail pour la FSA. Ce reportage marque un tournant dans sa carrière et annonce le style qu’il développe tout au long de sa vie : une manière de photographier qui témoigne d’une intégration et d’une compréhension intime de ses sujets. Il fera notamment le portrait d’Ella Watson en 1942, photographie iconique connue sous le titre d’American Gothic. Elle est vue comme une référence à la peinture American Gothicde Grant Wood, datée de 1930 et conservée à l’Art Institute de Chicago

« J'ai vu que l’appareil photo pouvait être une arme contre la pauvreté, contre le racisme, contre toutes sortes de maux sociaux. Je savais à ce moment-là que je devais avoir un appareil photo. » - Gordon Parks lors d’une interview en 1999.
Créée par le Ministère de l’Agriculture des États-Unis en 1937, la Farm Security Administration (FSA) est chargée d’aider les fermiers les plus pauvres touchés par la Grande Dépression des années 1930. Le projet photographique consiste à faire un constat objectif des conditions de vie et de travail des Américains.

Le Musée conserve une photographie de Gordon Parks issue de son travail réalisé pour la FSA. Le portrait du jeune garçon dans les rues de Washington, intitulé Negro Boy,témoigne de son insertion au sein de la communauté noire de Washington. Ce portrait très contrasté est composé d’un premier plan occupé par le sujet qui pose, indiquant une certaine connivence avec le photographe. La construction et le choix du lieu de cette image illustrent la misère dans laquelle évolue le jeune garçon. Une rue déserte, des structures en partie délabrées, des baraquements de bois sont autant de stigmates laissés par la crise et le racisme. Une mise en scène simple mais efficace qui est explicite et percutante. L’ensemble du reportage de Gordon Parks pour la FSA montre de nombreux portraits, la vie quotidienne, le travail, l’église, les mouvements de lutte… avec comme acteurs principaux les habitants de Washington.
Gordon Parks a utilisé son appareil photo comme un moyen de lutte pour éveiller à l’égalité entre tous et pour dénoncer les injustices. Il est le premier photographe afro-américain à rejoindre l’équipe de Life, le premier à obtenir de nombreuses reconnaissances artistiques et documentaires pour sa pratique. Il a ouvert la voie vers un combat qui, encore aujourd’hui, est malheureusement toujours d’actualité.

 


 

  • « J'ai vu que l’appareil photo pouvait être une arme contre la pauvreté, contre le racisme, contre toutes sortes de maux sociaux. Je savais à ce moment-là que je devais avoir un appareil photo. » - Gordon Parks lors d’une interview en 1999.
  • Créée par le Ministère de l’Agriculture des États-Unis en 1937, la Farm Security Administration (FSA) est chargée d’aider les fermiers les plus pauvres touchés par la Grande Dépression des années 1930. Le projet photographique consiste à faire un constat objectif des conditions de vie et de travail des Américains. 

Partager sur
Publications/Oeuvre du mois/oeuvredemoisdemai2021.jpg

Gordon Parks, Negro boy, Washington, 1942, coll. Musée de la Photographie. ©gordonparksfoundation