Roger Job

 

Roger Job, Les Turkana du Kenya. Pasteurs nomades face au dérèglement climatique

Roger_Job-profil

« Si le photojournalisme ne me permet pas toujours de bien vivre, il me permet de tellement respirer. Je ne fais pas ce métier pour m’évader du monde mais pour le rencontrer. »

Mené de 2008 à 2010, le reportage photographique de Roger Job rend hommage aux pasteurs nomades du Turkana, des hommes libres et déterminés qui ont volontairement choisi de continuer à vivre en interdépendance totale avec leurs troupeaux nourriciers. Ce mode de vie contrarié, qui fait pourtant partie de notre humanité, s’inscrit dans le contexte singulier du réchauffement climatique qui entraîne des difficultés inédites risquant de faire disparaître à tout jamais ces citoyens de notre terre qui pourtant n’ont en rien contribué aux émissions de gaz à effet de serre, mais qui en sont pourtant les premières victimes.

 

Roger JOB,  (45 ans) est rédacteur et photographe. Il a obtenu un diplôme en journalisme à l’IHECS. Ses reportages ont été publiés par Paris Match, Newsweek, The Independant on Sunday, Geo, Le Monde 2, La Repubblica ou National Geographic… Ses photographies ont été diffusées par l’agence Gamma jusqu’en 2004 et aujourd’hui par l’agence Reporters. Son itinéraire photographique l’a longtemps mené aux côtés des victimes de catastrophes et de guerres. Aujourd’hui il se consacre à la rédaction de livres témoignant de la résistance d’hommes à la modernité. Prix Reporters sans frontières en 1992 pour un reportage sur l’exode des réfugiés mozambicains en Afrique du Sud, il a obtenu en 1999 le prix de la Fondation SPES pour son travail sur «Les derniers peuples pasteurs de l’humanité ». Et en 2011, le Nikon Press Award et le Days Japan Jury Award pour son travail sur les pasteurs nomades du Turkana. Ce travail a fait l’objet d’une exposition au Musée de la Photographie à Charleroi et à la Maison de la Photographie Robert Doisneau de Paris. Il a publié Lettres sans frontières (Complexe, 1994), Congo 2000 (Luc Pire, 2000), Des Hommes et des Chevaux (Luc Pire, 2004), Turkanas, les premiers derniers hommes (2012) et Marque ou crève (avec Frédéric Loore) (2014) (Avant-Propos), (Nikon Press Award 2013).  En 2016, il a obtenu le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le prix de la presse Belfius pour son travail sur la brigade des Stups de Charleroi.

 

https://www.instagram.com/jobroger/