Pauline Beugnies

 

 

Pauline Beugnies, Génération Tahrir

Pauline Beugnies
Pauline Beugnies

« La photographie est pour moi un moyen plus qu’une fin en soi. Un moyen fabuleux de raconter des histoires. Je travaille avec un Nikon D810 avec lequel j’ai également filmé pour mon premier documentaire Rester Vivants. »

 

Pauline Beugnies est née à Charleroi en 1982. Elle suit des études de journalisme à l’IHECS à Bruxelles dont une année de photojournalisme à Arhus au Danemark. L’humain, ce qu’il vit, ce qu’il ressent, comment il se défend, est la valeur centrale de son travail. Aujourd’hui, elle se concentre sur le monde arabe et musulman, dans l’idée d’établir des ponts, de déconstruire les stéréotypes. Elle a vécu au Caire pendant cinq ans et y a étudié l’arabe. C’est dans ce contexte qu’elle a assisté au réveil de la population dans les manifestations de 2011 en Égypte. Elle a suivi de près la jeunesse, à l’avant-garde de ces mouvements populaires.

 

Elle coréalise le web documentaire web «Sout al Shabab» (la voix des jeunes), en partenariat avec France Culture, le projet est sélectionné dans plusieurs festivals et gagne le Mediterranean Journalism Award de la Fondation Anna Lindh. Le Nikon Press Photo Award 2013 lui a été attribué pour son travail «Battir, l’intifada verte». Son premier livre Génération Tahrir est sorti en janvier 2016 aux éditions du Bec en l’Air. Ce travail a fait aussi l’objet de plusieurs expositions au musée de la photo de Charleroi, à Marseille et Paris. Pauline réalise actuellement son premier film documentaire sur la jeunesse égyptienne, Rester Vivants.

http://www.paulinebeugnies.com/